Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FootGolf-inside.com

FootGolf-inside.com

Prochaine compétition : 18 Novembre Nice

Bref... j'ai joué au FootGolf

Bonsoir à toutes et à tous, nous sommes le vendredi 20 avril, il est 20h et les infos sportives vous sont présentées par Benjamin Smadja.
 
Football, en match avancé de la 34 ème journée, les girondins de Bordeaux sont allés s'imposer sur la pelouse du parc des Prince 2 buts à 1, Pallois sur corner ouvre le score juste avant la pause, égalisation parisienne à la 65ème minute par Matuidi à la 81ème minute les Bordelais double la mise sur un coup franc très bien tiré par Plasil, c'est Verrati qui détourne le ballon dans ses propres filets. Au classement le psg reste 3ème, Bordeaux remonte à la 8ème place.
Tennis, la finale du tournoi de Monte Carlo opposera Jo Wilfried Tsonga à Andy Murray.
Rugby, Toulon s'impose sur sa Pelouse face à Bayonne 24 à 11.
Enfin, Footgolf demain aura lieue la 4ème étape de la Footgolf cup sur le golf de la Salette à Marseille...
 
"... 20 heures, l'heure à laquelle je quitte le boulot, juste le temps de repasser par la maison pour récupérer mes affaires, bien évidement je n'ai pas eu le temps de préparer mon sac, je prends ma veste, mon maillot, mon bermuda, une serviette, mes chaussures, mon ballon, ma pompe, mon manomètre, il me manque mes chaussettes, mais où sont elles? un quart d'heure plus tard, le nez dans le fond du bac à linge, les voilà ! Après une rapide inspection, elles ne semblent pas trop dégueulasse, oui on ne tacle pas au Footgolf, sauf éventuellement pour empêcher le ballon du copain de tomber dans l'eau, je renifle un peu, l'odeur est légère, ça fera l'affaire. 
 
C'est parti, pour un nouveau périple footgolfique.
 
J'attrape au passage, mes 4 camarades de club et direction la cité phocéenne, nous allons disputer une nouvelle manche du « championnat de France de Footgolf ». Tout le monde semble être en pleine forme, énergie et motivation débordante, une centaine de kilomètres plus loin devant ça papote, derrière ça ronflotte, l'un d'entre eux possède un joli vibrato, l'autre est une vraie basse, pour couronner le tout le dernier lâche une caisse.
Un tiers du chemin et premier arrêt aux stands, un café pour la Toupille, une petite pipe pour Jean Philippe, un caca mou pour Pilou et un paquet de chocobon pour Riton. 
Le bolide et les hommes ont bien bu et bien mangé, c'est reparti.
Tout le monde est au garde à vous, sauf popol, évidement maman n'est pas là et nous ne sommes qu'entre couilles. 
Anecdote, blague, rigolade,  j'en passe et des meilleures, et même si popol est toujours au repos, voilà encore un moment qui restera dans les annales.
Nous voila arrivé au deuxième point de ravitaillement, nous entrons dans l'aire de repos et là nous sommes accueilli par un « bonjour messieurs, qu'est ce que je vous sers » nous n'avons pu contenir le fou rire, personnellement je n'avais jamais entendu une voix comme celle-ci et voyant la réaction des mes collègues, je pense que eux non plus. Nous avons tellement rit que nous n’étions pas loin de la perte urinaire. Ca, mesdames et messieurs, ce sont des moments que l'on vit qu'une fois.
La route est longue mais le jeu en vaut la chandelle, il est 4 heures du mat, nous sommes sur la Canebière, peuchère, juste le temps de passer par Belsunce pour embrasser mon pote Bouga et nous prenons la direction de la Salette.
 
Nous sommes arrivés à destination, juste le temps de faire une petite sieste.
8H30 la nuit a été courte, les retrouvailles se font et les bises s'enchainent, certains sont la depuis la veille, d'autres descendent a peine du train ou de l'avion, mais tout le monde est arrivé à bon port.
J'ai le souvenir d'avoir déjà utilisé l'ensemble de ces moyens de transports pour aller jouer une étape de Footgolf, quand je pense que parfois nous avons la flemme de faire 500 mètres pour une chose ou une autre et que nous sommes capable de faire des centaines voir des milliers de kilomètres pour ce sport. 
Un seul mot pour définir tout cela, la passion, mesdames et messieurs et oui, nous sommes « piqués », le Footgolf est une substance hautement addictive et nous avons besoin d'une injection de séance dans les veines une fois par semaine. 
 
Les amis sont là, le soleil aussi, la brume s'estompe et la corne retentit !
 
Et voilà, départ en shot gun pour les 88 participants, ne vous inquiétez pas même à Marseille, le Footgolf est un sport tranquille, personne ne tire sur personne, shot gun est juste un terme golfique qui annonce que tous les joueurs partiront en même temps.
Les 16 premiers marqueront des points, on offre une récompense à la plus longue frappe et à celui qui la mettra dans le trou du premier coup.
 
Les trous s'enchainent, nous sommes à la mi-parcours, certains ont la patate, d'autres ont déjà lâché la purée, les moins chanceux sont à la ramasse , aux pâquerettes, ils se disent que comme Jean Claude sur un malentendu eux aussi peuvent percer.
 
Cédric réalise, au trou numéro 11, un magnifique triple loops piqué vrille arrière renversé, verdict 5.9, 6.0, 5.9, 6.0, trace de pneu fesse gauche sur bermuda blanc, l'affaire est classée X. Mika tourne un film,  Guigui grimpe aux arbres, Laurent profite d'un moment d'égarement pour étudier les insectes et notamment les piqûres de taons. 
Julien quant a lui, fait le tour des bunkers, après avoir participé aux championnats du monde de lancer de casquette, il souhaite désormais se consacrer à sa nouvelle passion, les châteaux de sable, je pense d'ailleurs que sans l'intervention malencontreuse du système d'arrosage, il aurait décroché son premier trophée cette hiver à Buenos Aires. 
Et enfin, nous avons vu Samir se dévêtir, seul les bijoux de famille sont restés à l'abri, il prend sa respiration et plonge dans l'étang, il nous gratifie d'un « elle n'est pas si fraîche finalement », cette couleur marron et cette odeur de vase me laisse effectivement penser que cette eau n'est pas fraîche mais que vous voulez vous on n'abandonne pas un ballon à 300 boules dans la première rivière venue. 
En parlant de boules, d'odeur et d'humidité, me revient une anecdote qui me semble être utile pour chacun d'entre nous, je vais donc la partager avec vous. 
A l'adolescence, mon père, étant prévenant, m'a dit, « mon fils, bientôt tu iras à la pêche, et il y a quelques règles élémentaires que tu dois connaître, par exemple tu dois savoir que le thon n'est pas une bonne pêche, que dans la crevette tout est bon sauf la tête donc mange la avec un peu de mayonnaise et en levrette, le hareng est moins coûteux que le maquereau etc... mais la règle la plus importante c'est que peu importe l'espèce du produit, tu dois en vérifier la fraîcheur,  tu dois donc toujours mettre le nez en premier et si jamais ça sent la marée basse, quittes le navire ».
 
Trêve de plaisanterie, la compétition bat son plein, nous approchons des derniers trous, la fatigue s'installe, pour rester dans la course, il faut rester concentrer, tous les coups sont importants, la moindre petite erreur peu couter très cher, tenez d'ailleurs, demandez à maman ce qu'elle en pense si sur un moment d'égarement vous vous trompez de chemin, ça passe ou ça casse.
 
Fin du parcours en individuel, je termine à -2, nous sommes 6 au même score, dans ce cas, 2 options play-off ou meilleur retour. Pas le temps pour un play-off aujourd'hui, nous allons donc être départagé sur les scores du trou 10 au 18, à ce petit jeu, je dégringole d'une 3ème place ex-aequo à une 7ème place seul,RDM. Dire que sans cette putain de virgule au 16, je montais sur le podium, je suis en ébullition mais bon avec des si, un... vous connaissez la suite, si ma tante en avait on l'appellerai mon oncle.
 
Tiens au passage vous vous demandez peut être ce qu'est une virgule :
Alors vous avez la virgule sur Wikipédia, le substantif féminin emprunter au latin classique virgula, petite baguette ou petite verge, il est attesté au 15ème siècle, que d'après le trésor de la langue française informatisé, sa plus ancienne occurrence se trouve dans les controverses des sexes masculin et féminin.
Sinon vous avez aussi le un signe de ponctuation permettant d'indiquer une faible pause entre deux mots, la grande marque de vêtement et de chaussures de sports américaine.
Et enfin le terme footgolfique qui désigne la trajection du ballon lorsque celui-ci tourne autour du trou sans tomber dedans.
 
Ce petit récit, juste pour vous donner une idée de ce que ressens un footgolfeur lorsque son ballon fait une virgule :
Sortie du bureau 17h30, tu passes à l'after-work du coin, tu croises ton collègue, 3 sky plus tard, il est 19h00, la température monte, à ce moment la, tu hésites entre rentrer à la maison, te faire cuire des pâtes et t'installer devant la dernière création original de canal+ ou te la coller sévère mais demain matin le réveil va faire mal très mal. 
Nous sommes mardi, tu es sage, tu règles la dernière tournée et te dirige vers la sortie, tu ouvres la porte et la, wahhhooouuuu, un avion de chasse, un missile, une formule 1, tu te frottes quand même un peu les yeux pour éviter le mirage parce que des fois l'alcool ça réserve quelques surprises mais pas cette fois ci, elle te salue et te remercie, de ton coté, rien ne sors, tu restes scotche, l’afflux sanguin est bloqué au niveau de tes yeux et de son décolleté, il n'a donc pas encore irrigué ton cerveau. Tu reprends tes esprits, étant donné qu'avec JB (non pas Cadot, le whisky) tu es beaucoup moins timide, tu te sens pousser des ailes, tu te diriges vers elle et lui propose de boire un verre. 3 de plus, tu es maintenant chaud comme une baraque à frite, tu lui dis que tu connais un Mexicain pas très loin, tant qu'a faire en cette période de grande chaleur allons bouffer du gingembre et du piment pour être un peu plus certain de viser juste.
Tacos, fajitas, 2 bouteilles de rosé et j'en passe, nous sortons du restaurant, elle me demande alors si je peux la raccompagner chez elle, bien sur pardi ! Je ne suis pas chasseur mais après y avoir laisser quelques plumes, j'espère y laisser quelques cartouches voir le chargeur si il faut.
23 jours jours que je n'ai pas croqué un abricot, je rêve toutes les nuits de ce V 10 intérieur cuir rose, ampoule naissante dans le fond de la main droite, ce soir, je veux faire trembler les filets, même un barbu je prends, oh j'en vois certains faire la grimace mais pour moi tant qu'il y a pelouse y'a match et une petite frisée bien assaisonné et bien ça mange sans faim.  
Nous entrons, elle m'informe de son court passage par la salle de bain, et que pendant ce temps, je peux en profiter pour me mettre à l'aise. 
Elle revient dans une tenue plus légère, sexy mais pas vulgaire, c'est de bonne augure, n'est ce pas DD. 
Quelques mots, quelques rires, quelques baisers, quelques caresses, tout le monde est debout, j'arme la frappe et la c'est le drame, elle me regarde et me dit tu ne te trouves pas que ça va un peu trop vite, goal-line technology, l'arbitre est catégorique, elle n'est pas entré, virgule 
 
C'est le cas de le dire, c'est le moment de redescendre et de recharger les batteries, Ludo a faim, très faim, i faut qu'il mange sinon on va le perdre, on s'installe à table, la serveuse nous annonce qu'il va falloir que nous soyons patient, car le service a pris un peu de retard !!! on a perdu Ludo...
Nous avons donc le temps de débriefer et les commentaires vont bon train.
40 minutes plus tard l'assiette est la, devant moi, elle ne lutte plus au moment ou je m'apprête à lui faire sa fête, Kevin nous annonce que le départ de la compétition par équipe est imminent, plat, dessert, café en 10 minutes chrono, la digestion se fera sur le parcours.
 
La compétition par équipe ça se tire un peu la bourre mais c'est beaucoup plus cool, ça déconne, ça chambre, ça tente des gestes et c'est souvent en toute décontraction que les jolis coups arrivent. 
Plus c'est long plus c'est bon, nous n'avons surtout pas envie que ça s’arrête malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, 18 trous plus tard et 20 kilomètres plus loin, les jambes sont lourdes mais l'esprit est léger tant nous avons passé une excellente journée, nous sommes tellement heureux de nous retrouver et de partager ces moments de convivialité.
 
Nous passons à la remise des prix :
 
En simple, le vainqueur, est à -7, un extra-terrestre. Il s'appelle Rocco, il en connait un rayon sur les courbes, fentes, trous et dénivelés. Il faut dire qu'en plus le garçon est bien bâti, performant, endurant, il n'y a pas à dire, c'est un athlète.
Tabet à la plus longue et Jim gagne une tondeuse sur le Hole in one
Pendant ce temps la Nicolas est toujours leader du général.
Pour conclure cette belle journée nous avons le droit à un petit cocktail dinatoire et c'est Alexandre qui anime le bar a champagne.
 
J'ai fais mon sac de sport, défais mon sac de sport, refais mon sac de sport,
J'ai pris les transports, beaucoup de transports, quasi tous les transports, 
Sac sur le dos, dans le coffre ou en soute, j'ai fais de la route, beaucoup de route, le tour de France, 
J'ai appris qu'à Arras on dormait à la gare, qu'à Reims on est toujours aux premières loges, qu'à Nantes tous les chiens portent des gilets, qu'à Rouen on boit du Calvados et qu'en abuser fais mal à la tête, qu'a Bordeaux il n'y a pas que du bon vin mais aussi du bon whisky, qu'à Toulouse les anglais sont roi, qu'à Marseille c'est Éole qui commande, qu'a Paris tu peux te réveiller avec un cerf dans ton lit.
Que j’étais capable de tamponner une bonne centaine de fois et visiter pas moins de 36 trous dans la même journée,
J'ai acheté 7 ballons, 5 paires de chaussures mais toujours le même pied,
J'ai rencontré de belles personnes, beaucoup de très belles personnes,
J'ai 397 nouveaux amis sur Facebook,
J'ai passé quelques nuits blanches, j'ai quelques cheveux blancs supplémentaires,
J'ai porté le maillot de l'équipe de France et disputé une coupe du monde,
Bref je joue au Footgolf.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article